seo mobile

Depuis quelques années, Google témoignage de l’impact du mobile sur la navigation Web. D’ailleurs, l’index Mobile-First qui se déploie actuellement renforce ce sentiment et secoue le positionnement de nombreux sites web sur les moteurs de recherche. 

Cette perturbation touche également les sites e-commerce qui se voient directement impactés au niveau de leur chiffre d’affaires. Il est donc crucial de savoir si votre site est compatible ou non avec le mobile, et si ce n’est pas le cas de revoir l’ergonomie de vos boutiques en ligne ! Voici quelques conseils pour suivre les prescriptions de Google et se munir d’un site e-commerce mobile friendly.

1 – Le test de la version mobile

Dans un premier temps, vous devez savoir si votre site e-commerce est compatible avec les différents supports, que ce soit les tablettes ou les smartphones. Pour vérifier cette adaptabilité, vous pouvez directement utiliser des outils en ligne. Voici les plus populaires : 

  • TestMySite : Cet outil développé par Google vous partage le temps de chargement de votre site sur mobile avec une estimation du nombre de visiteurs perdus. Vous l’aurez compris, plus le temps de chargement est long, plus la perte d’internautes est grande. L’outil va ensuite vous comparer aux autres sites e-commerce du secteur. Et pour finir, vous fournir un rapport détaillé par email, avec les ajustements à faire sur votre boutique. 
  • Pagespeed Insight : Dans le même esprit que le précédent, l’outil Pagespeed Insight, affiche un score de votre site sur mobile et desktop. Il va également vous partager quelques optimisations à faire pour l’améliorer. 
  • Search Console : Enfin, vous pouvez directement utiliser l’outil des webmasters, la search console. Elle vous affiche des données sur l’ergonomie mobile de votre site e-commerce ou encore sur l’affiche de vos pages au format AMP (Accelerated Mobile Pages) dans les SERPs. 

Ces outils sont très efficaces et performants. Ils vont beaucoup plus loin qu’une simple notation de votre boutique en ligne et vous apportent des informations de qualité concernant la taille de vos pages, les éléments cliquables, les tailles de polices, etc.

2 – Les requêtes sur mobile

Vous devez surement le savoir mais aujourd’hui il y’a plus de recherches sur mobile que sur desktop. Et les recherches qui sont faites sur mobile par les internautes ne sont pas les mêmes que celles sur desktop. Les utilisateurs mobiles vont utiliser des outils de reconnaissance vocal amenant des requêtes beaucoup plus longues et précises. Cette méthode de recherche est de plus en plus utilisée, environ 20% des recherches mobiles aujourd’hui ! 

Pour vous donner un exemple, un internaute qui recherche une casquette rouge sur ordinateur va taper la requête “casquette rouge”. Un utilisateur mobile va plutôt dire à voix haute “Je veux acheter une casquette rouge”. 

Pour analyser les recherches mobiles vous pouvez à nouveau utiliser la search console. Dans l’onglet d’analyse de la recherche, vous pouvez filtrer les recherches qui sont réalisées sur smartphones pour découvrir quels sont les mots clés les plus intéressants à cibler pour la recherche mobile.

3 – L’AMP, un format à intégrer

Google l’a dévoilé en 2017, l’Accelerated Mobile Page est une véritable révolution pour l’expérience utilisateurs sur mobile. Ce format permet à vos pages de se charger beaucoup plus rapidement en affichant uniquement le contenu visible par l’internaute. La page est allégée et contient beaucoup moins de code. 

Pour le moment, aucun indicateur ne prouve l’amélioration des positions dans les moteurs de recherche avec ce format. Cependant, nous pouvons affirmer que l’AMP améliore considérablement l’expérience utilisateur et donc les statistiques du site (taux de rebond, visites, etc), qui eux sont pris en compte dans le SEO. 

Sans compter l’icône AMP qui s’affiche dans les SERPs lors des recherches et rassure les internautes. Les internautes voient la différence lorsqu’il y’a l’icône AMP. Avec le temps, ils sauront que les sites mettant en avant l’icône sont beaucoup plus rapides. 

Pour les boutiques e-commerce, c’est une véritable plus-value, les pages catégories et les pages produits sont bien plus épurées et la navigation devient plus fluide. C’est d’ailleurs pour cette raison que la solution e-commerce WiziShop a développé ce format nativement et gratuitement pour l’ensemble de ses e-commerçants. Des solutions de création de site web comme WordPress proposent également des plugins pour intégrer l’AMP sur les différentes pages des sites.

4 –  Les erreurs à corriger ou à éviter

Lorsque vous allez faire des tests mobile pour vérifier la compatibilité de votre site e-commerce, vous allez sûrement rencontrer des erreurs. Je vais vous en énumérer quelques-unes qu’il faut absolument éviter pour votre stratégie SEO. 

Parmis ces erreurs, nous retrouvons :

  • Le code javascript, css ou images illisibles
  • Le contenu flash qui est encore présent sur quelques sites web et est impossible à charger pour de nombreux navigateurs mobiles
  • Les pop-ups trop intrusives qui impactent négativement l’expérience utilisateur sur mobile
  • Les erreurs 404 ou encore les redirections mal configurées
  • Les contenus trop lourds rendant les pages beaucoup plus longues à charger (images, vidéos, etc, non optimisées)  

Vous l’aurez compris, disposer d’un site e-commerce responsive et adapté mobile est devenu obligatoire. Vous devez tout mettre en place pour ne pas subir de pénalités de la part des moteurs de recherche et cela commence par ces diverses optimisations. 

Votre stratégie SEO doit être axée sur les différents supports et particulièrement sur mobile car c’est sur smartphone que les internautes font le plus de recherches !


Inscris-toi à ma newsletter ou ne t'inscris pas, il n'y a pas d'essai.



Share
This

Post a comment